Stage en entreprise : une opportunité à saisir !

Vous êtes étudiant de l’enseignement supérieur et votre université ou haute école propose, dans le cursus scolaire, une ou plusieurs période(s) de stage en entreprise ? Plutôt qu’une obligation, il s’agit là d’une excellente opportunité de vous plonger dans le monde du travail et d’en découvrir les rouages. Privilégiez un stage plus long et vous vous verrez confier de réels projets qualitatifs. 

Le saviez-vous ?

La période de stage est une période d’apprentissage et peut constituer un réel tremplin vers l’emploi. L’objectif du stage est d’acquérir une expérience professionnelle valorisante.

Le stage :

  • pourra déboucher sur un emploi potentiel ;
  • vous permettra de développer votre réseau professionnel ;
  • enrichira votre CV d’une ou plusieurs expériences concrètes ;
  • sera l’occasion, si l’entreprise est satisfaite du travail effectué, de solliciter une recommandation à utiliser auprès de vos futurs employeurs. 

Cadre légal

  • En tant que stagiaire en entreprise, vous effectuerez un travail dans des conditions similaires à celles des travailleurs occupés par cet employeur.
  • L’employeur, avant de mettre un stagiaire au travail, a l’obligation de prendre les mesures nécessaires à l’accueil et l’accompagnement de ce dernier. Il doit s’assurer que l’adaptation et l’intégration dans le milieu professionnel se déroulent de manière optimale.
  • Les stages pour étudiants sont en général non-rémunérés vu qu’ils font partie intégrante du cursus scolaire.
  • Une convention tripartite (étudiant – école – entreprise) doit être signée avant le début du stage. Elle fixera le cadre du stage en entreprise.

Que doit notamment stipuler la convention de stage ?

  1. Les coordonnées complètes de l’entreprise, de l’établissement scolaire et du stagiaire ;
  2. Un descriptif de la mission du stagiaire ;
  3. La durée du stage ;
  4. Les conditions liées à d’éventuels avantages (participation aux frais de déplacement par exemple).

Bon à savoir

L’étudiant-stagiaire est couvert par l’assurance de l’école. Cela dit, même si l’employeur ne doit pas vous assurer pendant la période du stage, il doit notifier votre présence au sein du registre du personnel.

Si, comme stagiaire, vous devez réaliser un travail manuel ou technique, l’employeur devra rédiger une analyse de risque relative à la fonction que vous occuperez. Cette analyse de risque sera soumise à l’école. Pour un travail de bureau, cette analyse est rarement demandée par l’école.

Enfin, attention, pour tout stage qui serait effectué en dehors du cursus scolaire, vous devrez impérativement obtenir l’accord explicite de votre école. Après l’obtention du diplôme, il est permis, en tant que demandeur d’emploi, d’effectuer un stage sous certaines conditions très strictes. Renseignez-vous auprès de l’Onem. Tout stage effectué sans accord de l’école ou sans autorisation de l’Onem est considéré comme du travail au noir !

A propos de AXA Belgium