Spear phishing

Il ne s'agit pas de pêche, mais bien de cybercriminels qui tentent de s’enrichir sur votre dos !

En apparence, la pratique n'a rien de menaçant : l’invitation Facebook d’un(e) bel(le) inconnu(e), un e-mail d'une connaissance ou d'une entreprise qui vous enjoint de payer rapidement une somme due. Dans ce genre de situation, on a parfois tendance à agir avant de réfléchir. C’est pourquoi, il est grand temps de vous mettre en garde contre le « phishing », cette technique dont se servent les cybercriminels pour mettre le grappin sur vos données bancaires personnelles.

Des « pirates » innovants

Les cybercriminels ou « spear phishers » sont de plus en plus créatifs pour dérober vos données personnelles et vous vider les poches. C'est pourquoi, AXA vous conseille :

  1. de vérifier ne fut-ce qu'une fois les informations personnelles que vous avez publiées sur Internet ;

  2. de garder vos mots de passe secrets et de ne les partager avec personne ;

  3. d'utiliser des mots de passe différents et de les changer régulièrement ;

  4. de favoriser l’usage d’une phrase comme mot de passe ;

  5. de mettre à jour vos logiciels quand c’est recommandé ;

  6. de prévenir immédiatemment vos amis si des hackers utilisent votre nom ;

  7. de contacter l'entreprise si vous avez des doutes sur le mail que vous avez reçu ;

  8. de garder en tête que les entreprises légalement établies ne demandent jamais de communiquer des informations confidentielles par e-mail.

Demande d'ajout à la liste d'ami d'un(e) illustre - mais bel(le) – inconnu(e)

Les phishers tentent également leur chance via d'étranges invitations à devenir amis sur Facebook. De jolies femmes et de beaux hommes qui, par le plus grand des hasards, sont célibataires et souhaitent faire votre connaissance. Comme nous l'avons déjà dit, les cybercriminels redoublent de créativité pour essayer de vous escroquer. Ils essaient habilement de se rapprocher de vous. Aussitôt que vous acceptez leur demande, ils ont accès à votre groupe d'amis, peuvent chatter avec eux et leur envoyer des logiciels malveillants. AXA vous conseille par conséquent de ne pas accepter ce genre de demandes d'ami. Bien souvent, le profil de ces pirates vient d'être créé et vous n'avez pas d'ami en commun avec eux. Des indices qui doivent vous mettre la puce à l’oreille et ne laisser aucune chance à ces « phishers » !

Plus de conseils de prévention ?

A propos de AXA Belgium