Soyez sympa, roulez courtois !

Ce 12 mars 2016 marque le début de la semaine internationale de la courtoisie au volant, une bonne opportunité pour rappeler quelques règles de conduite préventive.

Rester courtois au volant, cela peut paraitre évident, mais pas pour tout le monde. En 2001, l’Association Française de Prévention des Comportements au volant (AFPC) lance l’idée de créer une journée de la courtoisie au volant, tous les 24 mars, en réponse au phénomène d’incivilité sur les routes. Mais en 2008, cette simple journée devient une semaine internationale. Le but est de sensibiliser tous les usagers de la route à une conduite plus prudente et respectueuse de l’autre.

Une étude réalisée par Goodyear et la London School of Economics and Political Science a démontré que le comportement d’un conducteur entraine souvent un effet miroir sur le comportement de l’autre. En effet, 87% des personnes sondées lors de cette étude ont révélé que le comportement courtois et poli d’un autre conducteur les incitait à l’être aussi. A l’inverse, 55% des sondés ont admis que le comportement agressif d’un automobiliste pouvait souvent les entrainer à faire de même. En résumé, la route est bel et bien un espace social !

Rappel de quelques règles de prévention 

Sur la route, chacun a sa part de responsabilité et les torts sont souvent partagés. Les cyclistes se faufilent parfois dangereusement entre les voitures, les piétons traversent souvent sans regarder… Il est alors nécessaire de rappeler de temps à autre quelques règles à respecter.

  • Restez concentré(e) sur votre conduite ! Les GPS, smartphones et autres objets sonores ne doivent en aucun cas compromettre votre sécurité et celle des autres ;

  • Gardez votre calme en toutes circonstances. Même si vous n’êtes pas en tort, l’agressivité ne résout rien ;

  • Adaptez votre rythme à celui des autres conducteurs, qu’ils soient confirmés ou inexpérimentés ;

  • Respectez les emplacements réservés aux personnes handicapées et aux services de secours ;

  • Ne conduisez pas sous influence. Celui qui conduit est celui qui ne boit pas ;

  • Soyez attentif(ve) aux usagers faibles (cyclistes, piétons, …) ;

  • Ne monopolisez pas la file de gauche si ce n’est pas nécessaire ;

  • Enfin, la courtoisie ne coûte rien : remerciez l’automobiliste qui vous cède le passage par un signe de la main.

    Vous l’aurez compris, en adoptant un comportement courtois, nous avons tout à gagner : des routes plus sûres et moins de stress au volant !

     

     

Plus de conseils de prévention ?

Contactez-nous
Chloé Tillieux Porte-parole, AXA Belgium (Insurance)
Chloé Tillieux Porte-parole, AXA Belgium (Insurance)
A propos de AXA Belgium