Plus d’1 Belge sur 3 ne connaît pas ses droits

Que ce soit en tant qu’automobiliste, propriétaire, salarié ou consommateur … 2 personnes interrogées sur 5 reconnaissent ne pas connaître leurs droits ou du moins pas suffisamment bien. 81% des répondants à notre enquête* indiquent que le système judiciaire belge est difficile à comprendre en raison du jargon juridique complexe. Et ce, alors que 64% déclarent avoir déjà été confrontés à un litige.

Découragés

87% des personnes interrogées disent être dissuadées par le temps et l’énergie qu’une procédure judiciaire peut représenter. En outre, 73% des Belges sont dès le départ découragés par le fait de ne pas savoir quelles sont les différentes démarches à entreprendre pour entamer une action judiciaire.

Coût

Plus de la moitié des répondants (57%) indiquent qu’ils pensent ne pas disposer de moyens financiers suffisants pour soutenir une procédure judiciaire.

Pas le temps

59% indiquent ne pas trouver le temps de se défendre par leurs propres moyens. Près d’1 Belge sur 2 pense qu’une procédure dure plus d’un an. Par conséquent, très peu de personnes peuvent se permettre d’aller jusqu’à un éventuel jugement. Ce pourcentage grimpe à 55% chez les plus de 60 ans.

Pas d’interlocuteur privilégié

L’absence d’interlocuteur privilégié est la principale raison (28%) qui poussent certains Belges à ne pas régler leur litige.

*Enquête menée en septembre 2017 sur un échantillon de 1 000 personnes, représentatif de la Belgique. Enquête menée pour le compte de LAR (filiale du groupe AXA Belgium spécialisée dans la protection juridique) et réalisée par Ipsos.

 

2 questions à Marnik Vanhaverbeke, directeur LAR:

Pourquoi choisir la voie judiciaire pour régler un conflit ?

Nous vivons dans une société complexe dans laquelle les Belges éprouvent des difficultés à déchiffrer le système juridique. Les procédures engendrent des frais élevés et prennent du temps : plusieurs mois, parfois même des années en cas de litige complexe. En outre, l’issue du procès est parfois loin d’être garantie ! La protection juridique est encore bien trop méconnue auprès du grand public. Alors qu’elle constitue une aide appréciable.

Quel est le rôle d’une assurance protection juridique ?

La protection juridique a pour but de garantir vos droits et d’entreprendre toutes les démarches en vue d’obtenir l’indemnisation du préjudice causé par un litige ou un accident. Cette assurance remplit un double rôle :

  1. Une équipe de juristes internes s’efforce d’aider le client et de trouver une solution. Nous y parvenons dans plus de 80% des cas qui nous sont confiés.
  2. Si aucun arrangement amiable n’est trouvé, il faut se tourner vers le tribunal. Dans ce cas, le client peut toujours librement choisir son avocat et l’assurance paie les honoraires ainsi que les frais judiciaires (avocat, huissiers, experts judiciaires, etc.). 
A propos de AXA Belgium

AXA Belgium, ce sont quelques 3 200 courtiers, 450 agents bancaires et 3 500 collaborateurs qui mettent leur expertise au service de 2,9 millions de clients pour leur offrir des produits d’assurance flexibles et adaptés à leurs besoins réels. De par son métier d’assureur, AXA Belgium est également un acteur clé en prévention. La protection est inscrite dans ses gènes et se traduit au quotidien par des investissements conséquents dans la recherche et dans l’éducation aux risques. En 2018, AXA Belgium a réalisé un chiffre d'affaires de 3,1 milliards d'euros et un résultat opérationnel de 396 millions EUR.

Déclaration de confidentialité sur la protection des données.

AXA Belgium
Place du Trône 1
1000 Brussels