L’arnaque à la facture falsifiée

Parmi les plaintes déposées auprès du SPF Économie en 2016, 1 sur 10 environ concernait une fraude aux factures falsifiées. Cette fraude consiste, pour les fraudeurs, à détourner des factures et  à falsifier le numéro de compte avec suffisamment de ruse pour que ce soit le fraudeur, et non l’expéditeur initial, qui encaisse l’argent. Quelques conseils vous aideront à détecter ce type de fraude.

  • Sachant qu’une facture manipulée porte un avertissement de  “modification du numéro de compte” ;

  • Conservez les données bancaires et vérifiez si le numéro de compte correspond bien à des paiements antérieurs ;

  • Comparez le numéro de compte mentionné sur la facture avec celui indiqué sur le bon de commande ;

  • Vérifiez si la date d’expédition n’est pas trop éloignée de la date à laquelle vous avez reçu la facture ;

  • Soyez vigilant lorsque vous recevez des factures par courrier électronique. Souvent, la présentation du courriel est très fidèle à la réalité, mais les escrocs se trahissent par l’adresse électronique. Sur whois.com, vous pouvez vérifier l’adresse IP de l’expéditeur ;

  • Au moindre doute, contactez l’expéditeur de la facture pour savoir s’il s’agit effectivement d’une facture réelle.

Malheureusement, les victimes de ce type d’escroquerie ne la constatent qu’au moment où ils reçoivent une sommation de l’expéditeur initial et véritable. Sur le point de contact du SPF Economie, vous pouvez signaler chaque cas d’imposture, de fraude, d’abus ou d’escroquerie. 

 

Les particuliers ne sont pas les seuls à courir des risques, c’est le cas aussi des dirigeants d’entreprises. Les terminaux des sociétés, laptops, smartphones et autres tablettes sont une mine d’informations confidentielles relatives à l’entreprise ou à ses clients, ils doivent donc être couverts par une protection optimale. AXA mise sur la tranquillité d’esprit dans la vie numérique des particuliers et des professionnels.

 

Plus de conseils de prévention ?

A propos de AXA Belgium