La voiture, source de conflit pour 1 Belge sur 4

Le réseau routier européen fait partie des environnements de circulation les plus utilisés au monde. La voiture reste omniprésente, et cela ne surprend dès lors personne que les automobilistes soient souvent impliqués dans des litiges.

Crainte d'un conflit causé par la voiture

Pour 71% des répondants ayant participé à notre enquête*, la réparation ou l’entretien de la voiture constitue la cause la plus probable de litige. Ce pourcentage grimpe à 80% en Brabant Wallon .

63% des personnes interrogées estiment que la vente d’un véhicule comporte des risques, que ce soit sur le marché des voitures neuves ou d’occasion. La location d’un véhicule suscite, elle, une réelle inquiétude chez 62% des répondants. Enfin, 60% considèrent l’achat d’un véhicule (neuf ou d’occasion) comme risqué.

1 Belge sur 4 confronté à un litige lié à la voiture

L’enquête révèle que la voiture a déjà occasionné un conflit chez près d’1 Belge sur 4, et dans 1 cas sur 5, ce problème est survenu à la suite de l’entretien ou de la réparation de la voiture.

30% des cas ne sont pas réglés

Moins de la moitié des Belges se prémunit contre les risques de conflit lié à l’automobile. Les plus de 60 ans déclarent être davantage conscients des risques liés à l’entretien/réparation ou à la location et tentent de s’en prémunir.

Si un litige survient néanmoins, il s’avère que plus de la moitié des répondants opte pour un arrangement amiable du litige, 18% choisissent la voie judiciaire et près de 30% ne l’ont pas réglé. 

*Enquête menée en septembre 2017 sur un échantillon de 1 000 personnes, représentatif de la Belgique. Enquête menée pour le compte de LAR (filiale du groupe AXA Belgium spécialisée dans la protection juridique) et réalisée par Ipsos.

 

3 questions posées à Marnik Vanhaverbeke, directeur LAR:

Que faire lorsque vous avez un problème avec votre garagiste ?

Si vous constatez un problème après une réparation ou un entretien, vous devez le signaler immédiatement à votre garagiste. Si ce dernier fait fi de votre réclamation, vous devez le mettre en demeure et faire ensuite constater les problèmes par un expert. Il est primordial de ne pas faire réparer votre voiture par un autre garagiste, car cela rendra impossible la constatation du problème initial. Lors d’une expertise, l’expert pourra défendre vos intérêts.

Que faire si la voiture que vous avez achetée présente un vice caché ?

Le vendeur professionnel doit couvrir les risques de défaut de conformité qui existent au moment de la livraison et peuvent survenir pendant un délai d’au moins un an. Il demeure donc important de contacter rapidement le vendeur et de faire procéder à une expertise. Vous pouvez également être victime d’un vice caché lorsque vous achetez le véhicule à un particulier. Informez-en le vendeur le plus rapidement possible par lettre recommandée afin de le contraindre à remédier aux problèmes. Dans certains cas, une procédure judiciaire (en référé) sera nécessaire pour garantir vos droits.

Est-il toujours nécessaire d’entreprendre des démarches judiciaires pour régler un problème ?

Certainement pas. Vous devez savoir que 81% de nos litiges automobiles sont résolus à l’amiable, dans des délais assez raisonnables : très souvent en l’espace de quelques semaines, voire quelques jours. Vous avez intérêt à éviter une procédure devant un tribunal, car cela rallonge le délai de résolution du problème (excepté en cas de vice caché).

 

A propos de AXA Belgium

AXA Belgium, ce sont quelques 3 200 courtiers, 450 agents bancaires et 3 500 collaborateurs qui mettent leur expertise au service de 2,9 millions de clients pour leur offrir des produits d’assurance flexibles et adaptés à leurs besoins réels. De par son métier d’assureur, AXA Belgium est également un acteur clé en prévention. La protection est inscrite dans ses gènes et se traduit au quotidien par des investissements conséquents dans la recherche et dans l’éducation aux risques. En 2018, AXA Belgium a réalisé un chiffre d'affaires de 3,1 milliards d'euros et un résultat opérationnel de 396 millions EUR.

Déclaration de confidentialité sur la protection des données.

AXA Belgium
Place du Trône 1
1000 Brussels