Somnolence au volant

Bien que nous soyons conscients que la fatigue augmente le risque d’accidents de la route, il nous arrive souvent de nous glisser derrière le volant alors que nous sommes fatigués. Une étude de VIAS a même montré que, dans notre pays, un conducteur sur vingt présente un état de fatigue. Voici quelques conseils pour conserver votre vigilance et votre réactivité au volant :

  • Dormez suffisamment la veille du trajet. Un minimum de 8 heures est un must.
  • Faites des pauses régulières : quinze à vingt minutes toutes les deux heures environ.
  • Planifiez l'itinéraire de sorte que vous puissiez prévoir où faire une pause.
  • Buvez beaucoup d'eau et optez pour des repas légers.
  • Si vous êtes plusieurs conducteurs dans le véhicule, alternez
  • Si le trajet est très long, il est recommandé de faire une étape.
  • Ne vous obstinez pas à vouloir à tout prix arriver à une heure précise.
     

Évitez les expédients 

Il nous arrive souvent d’ouvrir la fenêtre, de boire du café, d’augmenter le volume  de l’installation audio ou de discuter avec le passager. Ce ne sont que des demi-mesures sans réelle efficacité en matière de vigilance ! Faire une pause de quinze minutes, prévoir une étape d’une nuit ou céder le volant à un autre conducteur sont les mesures les plus efficaces que vous puissiez prendre.

A propos de AXA Belgium