Cadeau de Noël cherche seconde vie

Un parfum trop fort pour vous, un coffret d’ustensiles de bain (mais vous êtes plutôt « douche »), un vêtement trop petit, un livre en double… : voilà autant de cadeaux « inappropriés » que vous avez peut-être reçu à Noël et qui traînent dans vos armoires. Vous pouvez être tenté de les revendre discrètement sur un site de deuxième main pour en faire profiter quelqu’un d’autre, d’autant plus que les objets neufs sont toujours très prisés. Mais attention, toutes les personnes qui écument ces sites Web ne sont pas toujours bien intentionnées…

Vendez malin

Vendre en toute sécurité des objets sur des sites de deuxième main nécessite de suivre quelques règles de prudence :

  • Consultez le profil de l'acheteur, et vérifiez sa réputation sur base des appréciations données par les autres ;

  • Évitez de préférence les contacts en anglais ;

  • Lorsqu'une vente est conclue, rencontrez-vous de préférence sur un lieu public si vous ne connaissez pas l'acheteur personnellement ;

  • Si vous envoyez l’objet par le poste, attendez d’avoir reçu l’argent de la vente et prenez des photos avant de l'envoyer ;

  • Si vous donnez votre adresse, évitez de dire quand vous n’êtes pas là, certainement si vous partez en vacances.

La police en dernier recours

Si vous avez effectivement été victime d'une escroquerie, faites une déclaration à la police. Pour ce faire, apportez une copie de l'annonce, éventuellement les données de contact de la partie adverse, votre preuve de paiement ainsi qu'une preuve que vous avez été escroqué (conservez bien les éventuels échanges d'e-mails avec l'escroc).

 

Savez-vous que l’assurance protection juridique de LAR peut vous protéger aussi dans vos activités digitales, par exemple lorsqu’une personne mal intentionnée abuse de vos données bancaires ? Cliquez ici pour en savoir plus.

 

Plus de conseils prévention ?

A propos de AXA Belgium