Avez-vous déjà entendu parler du « mouse jacking » ?

Les vols de voitures existent depuis que les premières voitures sont apparues dans nos rues. Les concepteurs automobiles redoublent d’efforts et d’inventivité afin d’équiper leurs modèles des toutes dernières technologies en matière de dispositifs de sécurité. Des bandes organisées parviennent néanmoins à les contourner avec la technique du « mouse jacking ». Il est toutefois possible de s’en protéger en adoptant certaines bonnes habitudes.

« Mouse jacking » ou « le vol à la souris »

Cette technique consiste à intercepter le signal de la clé et à le copier, afin de pouvoir ouvrir le véhicule et le démarrer après quelques minutes, via la prise OBD (On Board Diagnostic).

« Relay attack » ou « l’attaque par relais »

Grâce à cette technique, les voleurs peuvent « lire » le signal de la clé et le relayer. Concrètement, cela signifie que l’un des voleurs intercepte le signal de la télécommande, pendant qu’une deuxième personne, qui se trouve près de la voiture, l’ouvre grâce au signal relayé, la démarre et prend la fuite.

Comment s’en protéger ?

  1. Enveloppez la clé (ou la commande à distance) dans du papier aluminium ou dans une boîte métallique. Cela permet de bloquer le signal.
  2. Pensez à l’installation d’un système de tracking gps.
  3. Faites graver le numéro de série et le numéro d’enregistrement sur les vitres, ce qui rendra la vente plus difficile.
  4. Ouvrez l’œil lorsque vous verrouillez votre véhicule.
  5. Installez un antivol sur votre volant, cela découragera le voleur.
  6. Garez votre véhicule dans un garage ou à un endroit éclairé et fréquenté.
  7. Ne laissez aucun objet de valeur dans le véhicule.
  8. Ne mentionnez jamais votre numéro de plaque sur internet afin de lutter contre les abus.
A propos de AXA Belgium