Au secours ! Je suis sous l’eau ! Que faire ?

Inondations, crues … ces derniers jours, des trombes d’eau se sont déversées sur divers endroits du pays. Il a fallu littéralement mouiller sa chemise pour en venir à bout et se rendre compte des dégâts. Les dégâts causés par  ‘une inondation et le refoulement des égouts publics’ sont automatiquement couverts par la garantie légale ‘catastrophes naturelles’, qui est inclue dans l’assurance incendie de votre habitation.

« Le dégât des eaux » en tant que tel est une garantie non-légale distincte au sein de votre assurance incendie et n’est pas couvert par la garantie ‘catastrophes naturelles’.

Votre habitation a été inondée ? Voici les étapes à suivre…

Si vous êtes victime d’un dégât des eaux, pensez à :

  • Avertir au plus vite votre assureur et en particulier, votre courtier, pour ouvrir un dossier sinistre et programmer la visite d’un expert.

  • Éviter l’aggravation du dommage (protégez les biens sinistrés et abstenez-vous, autant que possible, de rétablir l’électricité dans les locaux touchés par l’humidité).

  • Prendre des photos des dégâts pour accélérer le règlement du sinistre.

  • Dresser une liste des dégâts, accompagnée des factures d’achat et/ou d’une brève description des biens endommagés.

    Pas assuré(e) ?

    Depuis le 1er mars 2007, les compagnies d'assurance indemnisent la plupart des sinistres « ordinaires » (via l'assurance-incendie) : maisons d'habitation et leur contenu endommagés par des inondations, tremblements de terre, débordements ou refoulements d'égouts, glissements/affaissements de terrain (risques simples).

    Vous ne serez donc PAS indemnisés par le Fonds des Calamités pour des dégâts qui étaient assurables, ni pour la franchise.

    Les sociétés industrielles ne possèdent pas systématiquement la garantie ‘catastrophes naturelles’, alors qu’elle est automatique chez les particuliers. Dans ce cas-ci, la souscription d’une telle garantie n’est pas un luxe.

    Petit rappel : quiconque possède une attestation du CPAS car il n’a pas les moyens de souscrire une assurance peut réclamer une indemnisation auprès des instances publiques compétentes. Ensuite, le dossier pourra être ouvert au Fonds des calamités.

Plus de conseils de prévention ?

Contactez-nous
Chloé Tillieux Porte-parole, AXA Belgium (Insurance)
Chloé Tillieux Porte-parole, AXA Belgium (Insurance)
A propos de AXA Belgium